Bienvenue sur le site de la mairie de frangy (74)
Commune de Frangy

PREVENTION

 

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

EDITION AUVERGNE-RHONE-ALPES

 

Vous trouverez ci-joint les liens menant vers le dernier bulletin de santé du végétal :

- sur le site de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes.



Sommaire du BSV ZNA 2018 n°1 (02 mars 2018) :

  • Processionnaire du Pin
  • Tigre du Platane
  • Galéruque de la Viorne


Pour rappel, vous pouvez consulter l'ensemble des Bulletins de Santé du végétal pour les Zones Non Agricoles aux adresses suivantes :

Sur le site de la FREDON Auvergne : http://www.fredon-auvergne.fr/Bulletin-de-sante-du-vegetal-Zones.html
Sur le site de la FREDON Rhône-Alpes : http://www.fredonra.com/bsv/bsv-zna
Sur le site de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes : http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Bulletin-de-sante-du-vegetal

 

La santé des végétaux de votre commune vous intéresse ?
devenez observateur pour le BSV ZNA !...

Le BSV ZNA est porté par les FREDON Auvergne et Rhône-Alpes dans le cadre du plan Ecophyto du Grenelle de l’Environnement. Il a pour but d’établir le niveau d’infestation des différents bio-agresseurs surveillés sur chacun des territoires de la région.

En Rhône-Alpes
Contactez Fabienne CARTERON : fabienne-carteron@orange.fr
FREDON site départemental des SAVOIE, 40 rue du Terraillet 73190 SAINT-BALDOPH
Tél. 04 79 33 46 89


 
 

 

 

INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 24/01/2018


 

 

SAUVONS L'EAU

 

 

ATTENTION C A N I C U L E ! PRENEZ DES NOUVELLES DES VOS PROCHES PARTICULIEREMENT DES PERSONNES AGEES 

Message du 8 décembre 2016

 

Mesdames et messieurs les maires des communes de Haute-Savoie,

Au cours des dernières semaines, plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dus à une souche H5N8 ont été confirmés en Europe dans des élevages de volailles et sur des oiseaux de la faune sauvage, et sur plusieurs élevages désormais dans les départements du sud ouest de la France. Un goéland trouvé mort sur la commune d'Evian a également été confirmé positif H5N8.

Aucun cas humain mettant en cause ce sérotype n’a été décrit, mais sa contagiosité chez les oiseaux impose des mesures strictes de prévention. 

Suite à la survenue récente de ces cas, le ministère en charge de l’agriculture a pris la décision d’élever, par arrêté du 5 décembre 2016 publié le 6 décembre, le niveau de risque pour l’influenza aviaire en France métropolitaine  et de le qualifier désormais "d’élevé "sur l’ensemble du territoire de la France métropolitaine.

Les mesures à mettre en place sont les suivantes sur toutes les communes du département :

Outre les mesures classiques de bio-sécurité reprises par l’AM du 8 février 2016, les mesures de prévention devant être appliquées dans cette zone au niveau « élevé » sont les suivantes  dans tous les élevages commerciaux ou non commerciaux (basse-cours) du département : 

  • mise en place de mesures renforcées de protection des élevages commerciaux et des basse-cours : confinement des oiseaux ou protection par des filets. Si impossibilité uniquement pour les élevages commerciaux, une visite vétérinaire intitulée « visite vétérinaire d’inspection sanitaire des volailles et d’évaluation des mesures de biosécurité » doit être réalisée ; l'éleveur doit dans ce cas contacter la DDPP ; 
  • interdiction de rassemblements d’oiseaux dans ces zones et de tout oiseau provenant de ces zones (des dérogations peuvent être accordées selon les espèces, conformément à l’article 7 de l’arrêté ministériel du 16 mars 2016); 
  • surveillance quotidienne des oiseaux pour déceler l’apparition de symptômes de maladie et déclaration sans délai par le détenteur au vétérinaire sanitaire tout comportement anormal et inexpliqué des oiseaux ou tout signe de maladie grave ;
  • surveillance des oiseaux sauvages dans certaines conditions ; 
  • interdiction de l’usage et du transport des appelants pour la chasse au gibier d’eau.

 

Je reste à votre disposition pour tout complément d'information et vous prie d’agréer, mesdames et messieurs les maires, l'expression de ma considération distinguée.

 

Pour le préfet,

La directrice départementale de la protection des populations de Haute-Savoie,

Valérie Le Bourg

 


 

LUTTE BIOLOGIQUE ET/OU BIO-CONTROLE

DE LA PYRALE DU BUIS

Chenilles processionnaires du pin

A l’automne : Les écopièges entourant le tronc de l’arbre, sont un passage obligé pour les chenilles qui vont se métamorphoser. L’écopiège permet de piéger les chenilles dans le sac suspendu évitant ainsi l’enfouissement dans le sol où elles peuvent séjourner jusqu’à 5 ans.

Vous trouverez ci-jointe une plaquette explicative : https://goo.gl/WsKkmH


 

CAMPAGNE 2015-2016 DE PREVENTION ET D'INFORMATION

SUR LES RISQUES D'INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE.

 

VOIR LA FICHE COMPLETE EN PDF→→→